Déclaration des associations sur la "mer méridionale de Chine"

Du 23 Juillet 2016 au 30 Octobre 2016 - De 19h00 à 17h00

Suite au jugement de la Cour Permanente d'arbritrage sur la Mer méridionale de Chine, l'association Foyer Vietnam soutient la déclaration commune des associations de la communauté vietnamienne en France et des associations d'amitié et ce, pour préserver la paix dans la région et pour que le droit international soit respecté.

La déclaration et ses signataires (liste restant ouverte):

Déclaration commune concernant l’arrêt de la Cour Permanente d’Arbitrage sur  la mer de Chine méridionale (mer Orientale pour le Vietnam, mer de l’Ouest pour les Philippines)
 

La Cour permanente d’arbitrage (CPA) de La Haye (Pays-Bas) a jugé, mardi 12 juillet 2016, qu'il n’y a aucun fondement juridique pour que la Chine revendique des droits historiques dans la zone délimitée  par  la « ligne en neuf traits » en mer de Chine méridionale (Mer Orientale pour le Vietnam, Mer de l'Ouest pour les Philippines). En outre, la Cour a constaté que la  Chine a causé de graves dommages aux écosystèmes marins par la poldérisation et la  construction d’importantes infrastructures aéroportuaires.

 

Nous, associations de la communauté vietnamienne en France et associations d’amitié avec le Vietnam,
 

1/ protestons contre les actes et revendications, jugés non conformes au droit international, du gouvernement chinois  qui

- revendique plus de 80% de la superficie de la mer de Chine méridionale;

- a construit depuis 2014 des pistes d'atterrissage, des ports et d’autres installations militaires sur des îles revendiquées par le Vietnam et d’autres pays de la région;

- menace d’y créer une zone d'identification et de défense aérienne (ADIZ) pour contrôler toute navigation dans l’espace maritime et aérien  de la  région;

- a commis des exactions contre des bateaux de pêche vietnamiens et philippins en zones contestées de la “Mer de Chine Méridionale”. La dernière agression remonte  au 9 juillet 2016;

- renforce actuellement sa présence militaire dans la  zone contestée  pour réaffirmer sa souveraineté et ses “droits historiques” malgré l’arrêt de la CPA.

Par ailleurs,  la Chine évoque « des risques de conflit militaire en mer de Chine méridionale »  après  le verdict de la Cour.

 

2/ appelons toutes les parties prenantes, notamment la Chine et la communauté internationale à s’engager et à prendre  position pour que:

 

  • le droit international, notamment la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS) et la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) soient appliqués;

  • les litiges en Mer de Chine méridionale soient réglés par des moyens pacifiques et par la négociation,  en vertu du droit international  et  de s’abstenir  de tout  recours à l’intimidation et à la force;

  • l’arrêt  de la CPA sur les points susmentionnés soit respecté.

Il existe des risques réels de déstabilisation de la région. Il faut empêcher la survenance de situation irréversible pouvant menacer la paix, la stabilité et la liberté de navigation dans cette partie du monde. De même, l’amitié entre les peuples de la région doit être préservée.


Liste des Associations signataires

Contact collectif / presse  : M. Bang Tran 0616337332    /     M. Henri Dang 0610131055

Courriel: declaration.associations.cpa@gmail.com

________________________________________________________________________________________________________________________

 

quelques éléments pour mieux comprendre la situation

Les décisions de la CPA :  https://pcacases.com/web/sendAttach/1802

Article sur la situation : http://www.francetvinfo.fr/monde/asie/trois-questions-pour-comprendre-le-conflit-territorial-en-mer-de-chine-meridionale_1544729.html

France 2  infos : http://embedftv-a.akamaihd.net/32cbc4126c8c23ef8a1e54a36952714c

 

 

Retour à la liste des Evénements & Projets