Vietnam : Nouveau premier ministre et perspectives

Du 5 Tháng 4 2021 au 16 Tháng 10 2022 - De 00h00 à 14h00
Hanoi -

Un nouveau premier ministre et des orientations

Quelques chiffres et perspectives

L'impact et la situation de la lutte contre la Covid

Sur le nouveau premier ministre

 

Un nouveau premier ministre et des orientations

Le 5 avril, l'Assemblée nationale du Vietnam a confirmé M. Pham Minh Chinh en tant que nouveau Premier ministre de la principale économie de la région d’Asie du Sud-Est. L'Assemblée nationale a également approuvé le 8 avril 2021 la nomination de 12 nouveaux ministres et membres du gouvernement pour le mandat 2021-2025.

Lors de son discours d’investiture après avoir prêté serment et en se référant aux résolutions du récent treizième congrès du Parti Communiste Vietnamien (parti au pouvoir),  le nouveau Premier ministre a tracé les orientations et objectifs de son gouvernement dont les points essentiels repris par les médias vietnamiens peuvent se résumer ainsi :

  • Poursuivre la réforme des institutions et les améliorer, en particulier dans le domaine de « l’économie de marché à orientation socialiste »  en renouvelant de façon dynamique et innovante le modèle de croissance et en  restructurant l'économie. Renforcer la décentralisation, en définissant clairement les responsabilités collectives et individuelles afin d’encourager et de  faciliter l'initiative et la créativité à tous les niveaux et dans tous les secteurs.
  • Continuer à promouvoir « l'État de droit socialiste pour et par le peuple » en consolidant le respect des lois et leur esprit que cela soit dans les administrations en général ou dans l’ensemble de la société et en réformant énergiquement l'administration nationale en s'appuyant sur le peuple pour superviser et contrôler le pouvoir.
    Lutter très fermement et sans concessions contre la corruption, le gaspillage et la bureaucratie dans les institutions ou ailleurs en mettant en place de vraies solutions fortes, cohérentes et efficaces. En parallèle, mettre aussi en place des mécanismes pour encourager et protéger les initiatives et « ceux qui osent » pour le bien de la communauté.
    Sensibiliser, motiver et mobiliser toutes les ressources utiles au développement national, renforcer et développer les infrastructures stratégiques, prendre le tournant de tout ce qui touche au digital et à la  transformation numérique et dans tous les domaines. Eliminer tous les obstacles et difficultés afin de créer un environnement favorable au développement économique que cela soit dans la production ou les affaires. Anticiper et combattre les catastrophes naturelles, le changement climatique, la pollution de l'environnement, les épidémies, en particulier la pandémie de COVID-19.
  • Défendre fermement l'indépendance, la souveraineté et l'intégrité territoriale; assurer la défense nationale et la stabilité. Poursuivre une politique étrangère basée sur l’indépendance, l'autonomie, le multilatéralisme  et la diversification en œuvrant pour la paix, la coopération et le développement; s'intégrer activement et efficacement dans la communauté internationale en y étant un membre responsable et reconnu.
  • Favoriser les valeurs et la culture vietnamiennes et mettre en place des mécanismes, des politiques et des conditions afin que la population soit une ressource et un moteur incontournables du développement socio-économique; améliorer la qualité des soins de santé, de l'éducation et de la formation pour tous; attirer, soutenir et mettre en avant les talents. Développer un système de sécurité social complet pour toute la population, avec une attention particulière pour les minorités éloignées, frontalières, insulaires et ethniques et aux couches sociales défavorisées. Prendre toutes les mesures afin que chacun puisse vivre une vie prospère, heureuse, sûre et civilisée.

Sources : lecourrier.vn / vietnamnet.vn / chinhphu.vn

 

Quelques chiffres et perspectives

Au cours du mandat précédent (2016-2021), l'économie vietnamienne a créé plus de 1200 milliards USD de PIB, l'échelle du PIB en 2020 a été multiplié d'environ 1,4 fois par rapport à 2015 et le chiffre d'affaires total des exportations et des importations a augmenté de 1,7 fois en 2020, estimé à 535 milliards USD.

- Rapport économie 2020 du Vietnam de la Banque Centrale (https://data.worldbank.org/country/VN );

https://www.gso.gov.vn/en/data-and-statistics/2021/01/viet-nam-economy-in-2020-the-growth-of-a-year-with-full-of-bravery/  Office général des statistiques

- Selon un rapport publié en janvier dernier par Viet Dragon Securities, une société de services financiers vietnamienne, en 2020, le pays asiatique a été indirectement favorisé par la forte baisse (-30%) des importations européennes en provenance de Turquie, premier fournisseur d'acier de l'UE, qui est passé de 3,4 à 2,4 millions de tonnes. Cependant, le plus grand débouché des producteurs d'acier vietnamiens est la Chine, où le volume des exportations a pratiquement été multiplié par sept (+ 718%) sur une base annuelle, atteignant 3,54 millions de tonnes.

- Selon les analystes cités par Straits Times, M. Pham Minh Chinh poursuivra les politiques déjà engagées par Hanoi, qui comprennent une plus grande ouverture du marché intérieur et un équilibre entre les États-Unis et la Chine. À l'heure actuelle, les principaux défis auxquels les dirigeants de Hanoï devront faire face sont représentés précisément par la gestion de la position du pays dans le contexte de tensions croissantes entre les États-Unis et la Chine, qui sont les principaux partenaires commerciaux du Vietnam.

En plus de ces défis internationaux, d'un point de vue interne, le Vietnam s'est fixé des objectifs de croissance économique entre 6,5% et 7% sur la période 2021-25 et d'augmenter le PIB par habitant entre 4 700 et 5 000 dollars d'ici 2025.

- La nouvelle direction hérite d'une situation favorable tant sur le plan économique que social. le PIB du pays s'élève à 343 milliards de dollars (37e place mondiale), enregistrant des taux de croissance parmi les plus importants (l'Office général de la statistique du Vietnam a déclaré 2,9%) et une prévision pour 2021 de 6,5%. L'objectif de croissance pour la période quinquennale 2021-2025 est de 6,5 à 7%.

 

L'impact et la situation de la lutte contre la Covid

Le succès dans la lutte contre la pandémie et les efforts de réforme ont fait du Vietnam un pays attractif pour les investisseurs internationaux : « La bonne maîtrise de la crise de la Covid 19 est le meilleur instrument de promotion pour le Vietnam, le moyen d’inciter les entreprises étrangères à délocaliser au Vietnam leurs activités de production basées dans d’autres pays, où les usines sont toujours fermées, contribuant ainsi à consolider les exportations. » (Banque mondiale)

Source officielle (medias officiels, ministère de la Sante):

+ Cas totaux: 2.668 cas, dans lesquels 2.429 sont guéris; 200 cas sont hospitalisés

+ 35 morts

+ 1ere période: (23/1 – 24/7/2020): 415 cas (109 dans le pays et 309 cas importes)

+ 2eme période (25/7/2020 – 27/1/2021): 1.135 cas (554 cas dans le pays et 582 cas importés).

+ 38.971 personnes en quarantaine (20.830 centralisés, 15.625 confiner à domicile et 516 à l’hôpital)

+ Objectif en 2021 produire un vaccin ”made in Vietnam”; importation du vaccin “Sputnik” et “Astrazeneca”. Le Vietnam a commencé sa campagne de vaccination depuis début mars 2021 (AstraZeneca) sur 03 premiers territoires (Ha Noi, HCM ville et Hai Duong). Jusqu’au 7/4, le Vietnam a injecté le vaccin pour 55.151 personnes sur 19 régions et villes, avec comme priorité les médecins, infirmières, fonctionnaires du ministère de la Santé faisant face directement à la menace COVID-19, (https://ncov.moh.gov.vn)                                           

 

Sur le nouveau premier ministre

M.Pham Minh Chinh, 62 ans, est un homme politique avec une expérience politique certaine:

Diplômé comme beaucoup de jeunes de sa génération dans un pays socialiste européen, il y est ensuite revenu au cours de sa carrière de diplomate. Après un diplôme en génie civil, il a complété ses études avec un deuxième diplôme en droit. Après son passage au ministère de l'Intérieur, il  rejoint le Comité central du Parti lors du 11e Congrès et depuis lors sa carrière est rapide, devenant membre du Bureau politique, secrétaire du Comité Central et responsable du Comite Central d’ Organisation, la puissante structure du Parti Communiste vietnamien. En plus de ses études d'ingénieur et de droit, il étudie l’Economie et publie un livre reconnu au Vietnam mais aussi en bonne place dans la bibliothèque de Harvard: "L'économie du Vietnam: vicissitudes et progrès".  Dans ce livre, l’auteur analyse à la fois la crise économique mondiale qui a débuté en 2007-2008 et  fait des flashbacks pour analyser les  tournants économiques au Vietnam, comme l'ère du Doi Moi (renouveau), qui est un tournant économique historique du Vietnam. A la lecture de ses analyses et déclarations, il est possible de tenter de prédire les choix qu'il pourrait faire en étant désormais à la tête de l'économie du pays. Il est également intéressant d'observer son expérience en tant que secrétaire de la province de Quang Ninh, sur la côte nord-est du Vietnam pour mieux cerner son profil. Une période relativement courte (il a exercé ses fonctions pendant 4 ans entre 2011-2015) mais marquée par la transformation économique complète de la région, d'une économie «noire» (car le charbon y est extrait) à une économie «verte» sur la relance du tourisme et un nouveau type de production industrielle. En fait, si l'agriculture et le tourisme représentent depuis longtemps les moteurs économiques de la région (il s’agit de la province de la baie d'Ha Long, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO), l’action du futur premier ministre est alors caractérisée par une ouverture à de nouvelles expériences pour attirer les investissements directs étrangers telle que la création de zones économiques spéciales.

Suite à ses expériences et aux différentes positions du nouveau 1er Ministre vietnamien, il faut s’attendre à un grand coup de pouce vers la communication numérique, l'automatisation et l'intelligence artificielle.

Sources : lecourrier.vn / vietnamnet.vn / chinhphu.vn

 
Le Vietnam, comme tous les pays actuellement, est confronté à de nombreux défis socio-économiques importants et aussi à une tension et situation internationale complexe mais est  un pays jeune, ambitieux et dynamique. Avec un contexte qui lui est favorable actuellement, gageons que ce nouveau gouvernement sera à la hauteur...

 

Retour à la liste des Evénements & Projets