Vie quotidienne

Gérer son argent

Les étudiants internationaux peuvent ouvrir un compte bancaire de “non-résident" (en Euro ou dans une autre devise) ou de "résident" (également en euro ou dans une autre devise) si la durée du séjour le justifie.

Il peut être utile d'interroger votre banque habituelle pour savoir si elle est associée à un réseau français, ce qui peut faciliter l'ouverture du compte (parfois même avant votre arrivée en France) et les transferts de fonds.

Le RIB (Relevé d’Identité Bancaire), fourni à votre demande par la banque, est souvent nécessaire pour tout paiement ou retrait extérieur sur votre compte bancaire (versement de salaire, autorisation de prélèvement direct de vos factures…).

Les principales cartes bancaires (Visa et Mastercard) sont acceptées par la plupart des commerçants français, souvent à partir de 15 euros. On trouve partout des distributeurs de billets de banque. Les paiements en argent liquide s'effectuent en euros exclusivement.

En France, on utilise de moins en moins les chèques et les chèques tirés sur des banques étrangères ne sont que très rarement acceptés par les commerçants.

 

Se déplacer

Il est vraiment facile de se déplacer en France.

En train

La France dispose d'un des réseaux ferroviaires les plus performants au monde et confortables, grâce notamment aux trains à grande vitesse (TGV). Il est donc facile de se déplacer d'une ville à l'autre, même sur de longues distances : 4 heures de train seulement séparent Marseille, à l'extrême sud, de Lille, à l'extrême nord du pays (environ 1 000 km).

Grâce au TGV, Paris est à une heure de Lille ou d'Orléans, deux heures de Lyon, de Nantes, de Poitiers, de Rennes ou de Dijon, trois heures de Marseille, de Montpellier ou de La Rochelle.

Par avion

De nombreuses lignes aériennes internationales ou intérieures au départ de chaque grande ville française permettent de rejoindre dans de bonnes conditions n'importe quel endroit du globe.

En voiture

Les infrastructures routières et autoroutières sont également d'excellente qualité, avec un réseau de routes secondaires pittoresques qui permettent de découvrir le charme d’une France rurale, plus naturelle.

Si vous êtes titulaire d'un permis de conduire délivré par un État non européen, vous pouvez l'utiliser pendant une durée maximum d'un an à compter de la date de votre installation en France, sous certaines conditions.

Avant la fin de la période d'un an, vous devrez procéder à l'échange de votre permis étranger pour un permis français, car au delà d'un an, si vous n'avez pas échangé votre permis, il sera considéré comme non valide en France.

La vitesse est limitée à 30, 40 ou 50 km/h dans les villes, à 90 km/h sur route et à 130 km/h sur autoroute. Tout véhicule à moteur doit être assuré.

Transports en commun urbains

La plupart des villes ont installé un système de réseau de vélos en libre service, facile d’accès et bon marché.

Dans la plupart des villes de province, les transports en commun sont assurés par les autobus ou par le tramway. Les villes de Marseille, Lyon, Lille, Toulouse et Paris ont un métro.

Le métro parisien, très développé, reste le moyen de transport privilégié dans la capitale. Prolongé par le Réseau Express Régional (RER), il dessert Paris et ses banlieues (jusqu’à 30 km).

En taxi

Les tarifs pratiqués par les taxis sont strictement contrôlés en France, ils sont plutôt élevés en regard des standards internationaux (et beaucoup plus élevés que les tarifs vietnamiens !). Toutes les voitures sont équipées de compteur .

 

Se nourrir

Bienvenue au pays de la gastronomie !

En France, pays des gastronomes, on se nourrit en général trois fois par jour : petit déjeuner au réveil, déjeuner vers 13 h, dîner vers 20 h. Le déjeuner et le dîner sont de vrais repas.

Au quotidien, les 450 restaurants universitaires (appelés restau-u) sont incontournables. Les tarifs pratiqués sont très intéressants : un repas complet coûte 3,05 euros (tarif 2011-2012). Tous les détenteurs d'une carte d'étudiant ont accès à ces restaurants. Certains sont ouverts le soir et le week-end.

Il est également possible de prendre un repas dans les nombreux cafés et restaurants. Les prix pratiqués s'étendent d'une dizaine d'euros pour un repas complet et peuvent atteindre plusieurs centaines d'euros dans les temples de la gastronomie française que sont les restaurants "étoilés" des Chefs de renommée internationale, comme Paul Bocuse, Alain Ducasse, Joël Robuchon ou Pierre Gagnaire.

Entre ces deux extrêmes, vous trouverez toute une gamme d'établissements accueillants et proposant une nourriture de qualité.

Si vous avez envie de cuisiner, vous trouverez partout de nombreux commerces d'alimentation, des grandes surfaces et, souvent, des marchés en plein air.

Il faut savoir que le vin est une institution en France. Des grands crus de Bordeaux ou de Bourgogne, en passant par les Côtes du Rhône, vous pourrez découvrir beaucoup d’autres appellations plus accessibles : vins de Loire, d'Alsace ou du Midi de la France. Bien sûr, comme toutes les boissons alcoolisées, le vin se boit avec modération.

 

Se cultiver et se distraire

Tous les lieux culturels pratiquent une réduction pour les étudiants et proposent des formules d’abonnement.

5 000 salles de cinéma, 33 000 représentations par an (théâtres nationaux, centres dramatiques nationaux, scènes nationales, théâtres privés), 1 200 musées, sans oublier les festivals de musique, les concerts et toutes les manifestations diverses couvrant tous les domaines : aussi bien à Paris qu'en province, tout est là pour vous distraire et pour vous cultiver.

Tous les lieux culturels pratiquent une réduction pour les étudiants et proposent des formules d’abonnement.

Les établissements d'enseignement supérieur sont  souvent au cœur des cités, à proximité immédiate de la vie culturelle et sociale des villes françaises : musées, librairies, cinéma, théâtres ou cafés ne sont jamais très loin.

Le statut d’étudiant facilite également la pratique des sports : il donne un accès privilégié aux installations sportives et les associations sportives sont très actives dans les écoles et les universités.

 

S’assurer

En France il est obligatoire de contracter certains types d'assurances.

L'assurance maladie

Tous les étudiants de moins de 28 ans qui suivent une formation de plus de 4 mois dans un établissement d'enseignement agréé sont automatiquement affiliés à la Sécurité Sociale (système de protection sociale français) étudiante. Cette adhésion se fait dans l'établissement d'enseignement au moment de l'inscription administrative. Le montant forfaitaire pour un an est d'environ 200 € (211 € en 2013).

Pour tous les autres étudiants (durée d'études de moins de 4 mois, étudiants dans un établissement non agréé, étudiants de plus de 28 ans), une assurance maladie personnelle volontaire doit être souscrite auprès d'une compagnie d'assurance privée. Les montants sont de 150 à 550 euros par an.

L'assurance responsabilité civile

Elle couvre les dommages causés à un tiers en cas d'accident. Elle se contracte auprès de compagnies d'assurance privées.

L'assurance multirisque-habitation

Un logement doit obligatoirement être assuré : vol, dégâts des eaux, incendie… Cette assurance se contracte auprès de compagnies d'assurance privées. Le montant forfaitaire pour une durée d'un an est d'environ 60 euros.

L'assurance véhicule

Vélo, vélomoteur, voiture, tout véhicule doit être assuré en France. Cette assurance se contracte auprès de compagnies d'assurance privées. Le coût dépend du véhicule.

 

Communiquer

Il est très facile de communiquer en France et avec l'étranger.

Le secteur du téléphone est ouvert depuis 1998 à la concurrence, ce qui permet à plusieurs entreprises de proposer des abonnements téléphoniques. Attention de bien examiner les conditions et les prix pour ne pas avoir de surprises. En France, les numéros de téléphone sont à dix chiffres. Les deux premiers chiffres correspondent à la zone géographique appelée.

Le code d'accès pour appeler l'étranger depuis la France est le 00 suivi de l'indicatif du pays concerné (84 pour le Vietnam). Pour téléphoner en France depuis l'étranger : le 00 33 et le numéro de téléphone français sans le premier zéro.

Le téléphone public

On trouve des cabines téléphoniques à carte dans la plupart des lieux publics. Les télécartes s'achètent à la Poste, dans les bureaux de tabac, les gares et le métro parisien : 7,62 Euros pour 50 unités. Il est également possible d'acheter des cartes prépayées pour téléphoner dans certains pays.

Le téléphone portable

En France, le marché du téléphone mobile se partage entre 3 sociétés : Orange, SFR et Bouygues qui proposent des offres d'abonnement et de tarifs multiples (forfait, formules sans abonnement à la communication, carte…). Vérifiez les zones efficaces de chaque opérateur sur le territoire français et choisissez selon vos besoins.

Si vous venez en France avec votre téléphone mobile, informez-vous de sa compatibilité avec le réseau des opérateurs français.

Le courrier électronique

Vous pouvez utiliser votre compte personnel de messagerie dans les cybercafés ou stations Internet mais les prix y restent encore élevés (de 1,50 à 9 euros l'heure). Certains établissements d'enseignement proposent aux étudiants l'ouverture d'un compte de messagerie. Enfin certains sites web permettent d'ouvrir gratuitement un compte consultable sur n'importe quel ordinateur.

La Poste

La Poste (enseigne oiseau bleu stylisé sur fond jaune) est le monopole d'Etat de traitement du courrier avec des tarifs fixés suivant la destination, le poids et le mode d'envoi. Les bureaux de poste sont implantés dans toute la France (17 000 environ).

Les services de la Poste : envoi des lettres et paquets, achat des timbres, réception du courrier en poste restante, télégrammes, envoi ou réception d'un mandat. La Poste est aussi une institution bancaire avec la possibilité d'y ouvrir un compte bancaire (Compte Chèque Postal [CCP]).

Informatique et multimédia

Si l'ordinateur est considéré avant tout comme un outil professionnel, il investit de plus en plus les foyers. Internet a rapidement conquis les Français qui l'utilisent à l'école, au travail ou à leur domicile. Chaque institution, quotidien, administration ou entreprise dispose de son site, les sites couvrent une large palette de thématiques (sport, éducation, services, cinéma...). Enfin, les sites-portails, les fournisseurs d'accès et les sites de services sont les plus fréquentés.


Source : Campus France