Formalités à l'arrivée

A l'arrivée en France, deux démarches doivent être très rapidement effectuées.
Ces démarches sont indispensables pour le bon déroulement du séjour et être en règle avec les dispositions françaises concernant l'immigration :
- Confirmer son inscription auprès de l'établissement d’enseignement supérieur qui vous accueille.
- Faire valider votre visa qui a valeur de titre de séjour auprès de l’OFII (
Office français de l'immigration et de l'intégration).

 

Valider son visa VLS-TS

Les détenteurs du visa de long séjour-titre de séjour (VLS-TS) n'ont plus à faire établir en préfecture un titre de séjour à leur arrivée. Néanmoins, le VLS-TS doit être validé.

La procédure de validation

Les titulaires du VLS-TS doivent effectuer auprès de l'OFII (Office français de l'Immigration et de l'Intégration) un certain nombre de formalités.
En particulier, il faut, dès l'arrivée en France, adresser à l'OFII par lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR) :
- le formulaire de demande d'attestation OFII remis et visé par l'autorité ayant délivré le visa.
- copie des pages du passeport où figurent les informations sur l'identité du titulaire et le cachet attestant de l'entrée en France ou dans l'Espace Schengen.
L'OFII adresse ensuite une convocation pour une visite médicale éventuellement suivie d'une visite d'accueil.

Cas particuliers

1 - Les étudiants effectuant leurs études dans un établissement situé à Paris doivent apporter ces documents à la Cellule d'Accueil située à la Cité Internationale Universitaire de Paris (CIUP), 17 boulevard Jourdan, 75014 Paris.

2 - Certains établissements (dont de nombreuses universités) ont passé une convention avec l'OFII.
Dans ce cas, les documents sont à remettre au bureau d'accueil des étudiants étrangers de l'établissement. Il est vivement conseillé de se renseigner auprès de l'établissement d'accueil à ce sujet avant l'arrivée en France.

Dans tous les cas, une taxe de 55 euros devra être acquittée.

Compléter ses revenus en travaillant lorsqu'on est étudiant est possible en France. Cependant, il est fortement conseillé de ne pas travailler en parallèle de ses études si on veut pouvoir consacrer toute son énergie à la réussite de ses études, surtout la première année.